Les Certificat d’Economie d’Energie (CEE) sont obtenus en contrepartie de travaux modifiant l’existant et l’emploi de matériaux (isolants, vitrages…) ou matériels (chaudières, éclairage LED…) aux rendements ou aux performances énergétiques supérieurs du standard. La valeur de ces certificats calculée par le Ministère est proportionnelle aux économies prévisibles sur la durée de vie de ces équipements ou matériaux.

Un kWh correspond à l'énergie qui serait consommée en une heure par un appareil d'une puissance de 1000 watts. L'unité de mesure des CEE est le kWh d'énergie finale cumulée et actualisée sur la durée de vie du produit (kWh cumac). Cela représente une quantité d'énergie qui aura été économisée grâce aux opérations d'économies d'énergie mises en place.

A l’automne 2016, le Département a procédé à la cession de 41,1 GWh cumac, rapportant 49 330€ au budget départemental. Ainsi au 31/12/2016, le compte départemental s’élève à 78 891 438 kWh cumac.

Un dossier de 1 117 480 kWh a été déposé au titre de l’année 2016 via le dispositif de valorisation mutualisée proposé par le SIPPEREC et le SIGEIF.

Le rythme annuel des dépôts a ralenti en raison de la préparation des plans globaux de Contrats de Performance Energétique sur les collèges. Ces contrats permettront une  optimisation des investissements départementaux dans la démarche de transition énergétique et généreront les CEE associés. 

Nombre de CEE déposés (en GWh cumac)