2.2.2.1. L’actualisation de l’inventaire des arbres remarquables

Les données ont été actualisées sur la nouvelle plateforme Open Data lancée le 30 mars 2016 et enrichies avec l’ajout de photographies.

2.2.2.2. La régénération des arbres le long des routes et dans les parcs départementaux

Le patrimoine arboré des voiries départementales et des parcs fait l’objet d’une attention particulière dont la responsabilité principale est assurée par un service dédié à la gestion des arbres.
Le Conseil départemental procède au suivi de l’état sanitaire et de résistance mécanique de l’ensemble des arbres des parcs, des routes départementales et des collèges (diagnostics sanitaires réguliers réalisés par un expert, observations visuelles et mécaniques en interne).
L’optimisation de cette gestion est assurée par la mise en place de bases de données informatisées. Celle-ci est effective depuis 2002 pour les arbres des routes départementales ; elle est en cours de constitution pour les arbres des collèges et des parcs.

Dans le cadre de cette gestion adaptée, sont privilégiés :

  • la diversification de la palette végétale ;
  • l’emploi  des essences les mieux adaptées aux contraintes urbaines ;
  • l’adéquation de l’essence à l’espace qui lui est réservé en prenant en considération la taille adulte de l’arbre et son port ;
  • le choix quasi exclusif des formes libres à la place des formes architecturées, à l’exception des alignements existants.

Le patrimoine arboré des voies départementales est composé de 30 000 arbres représentant un linéaire planté de 300 km.

En 2016, 669 arbres ont été remplacés le long des routes départementales, soit un taux de renouvellement d’environ 2 %. A noter que 180 arbres ont été plantés lors de l’opération Vallée Rive Gauche sur les communes d’Issy-les-Moulineaux et Meudon.

Dans les parcs et jardins départementaux, au total ont été plantés en 2016 : 1 380 arbres et environ 1 400 plants et baliveaux forestiers.

Nombre total d’arbres plantés par le Département

L’indicateur « arbres plantés » évolue notamment en fonction des grands aménagements d’extension de parcs, de voiries départementales et de lignes de tramways. Ainsi en 2011 et en 2012, l’indicateur est exceptionnellement haut, dû aux nombreuses plantations effectuées sur les lignes des tramways T2, T6 et T1, et aux extensions du parc des Chanteraines sur Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne.

2.2.2.3. Le plan départemental d’itinéraires de promenade et de randonnée

Le Département concentre les plus beaux espaces boisés de la petite couronne parisienne, propices à la promenade et à la randonnée. Par délibération du 29 avril 2011, l’Assemblée départementale a approuvé le plan départemental d’itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR). Celui-ci a pour vocation de faire connaître et valoriser le patrimoine naturel départemental. De même, l’Assemblée départementale a instauré une aide financière dédiée à l’aménagement des itinéraires inscrits au PDIPR et relevant de la maîtrise d’ouvrage des communes ou des établissements publics de coopération intercommunale dont le patrimoine foncier est traversé par ces sentiers.

Plus de 400 km de PDIPR piéton sont ainsi identifiés et dévolus à la randonnée pédestre, soit :

  • 4 sentiers de grande randonnée ;
  • un sentier de grande randonnée de pays ;
  • 11 sentiers de petite randonnée.

En 2016, l’actualisation des itinéraires officiels du PDIPR pédestre a commencé, concomitamment à celui des parcours buissonniers. Cette démarche nécessite de recueillir les avis des communes, les suggestions du Comité départemental de randonnée pédestre et de vérifier sur le terrain la faisabilité d’un cheminement modifié.

Au titre de l’année 2016, la ville de Rueil-Malmaison a reçu une subvention de 238,5 K€ pour l’aménagement d’une circulation douce autour de l’hippodrome dit « de Saint-Cloud », sur le tracé du PR 9, sentier des buttes.

L’actualisation du PDIPR se prolongera sur l’année 2017.

2.2.2.4. Les randonnées : l’événementiel

La 6ème édition de l’événementiel « Randonnées Hauts-de-Seine » a eu lieu les 20, 21 et 22 mai 2016 dans le cadre de la Fête de la Nature. Ces randonnées se sont inscrites dans la thématique « La Nature en Ville ».

Quatre itinéraires de randonnées urbaines maillés de la traversée de parcs, jardins et espaces verts et une randonnée en forêt de Meudon ont été proposés au grand public. Du nord au sud du département, ces randonnées sont commentées par des agents du Département, lors des points d’aménagement récents ou de curiosités patrimoniales.

En 2016, 452 personnes se sont inscrites à cet événement.

Nombre de participants présents à l’opération « Randonnées dans les Hauts-de-Seine »