Des offres culturelles accessibles à tous les publics, des projets de création d’équipements culturels, une politique tarifaire attractive, un apprentissage de la citoyenneté par l’éducation artistique : tels sont les enjeux de la culture pour tous déployée autour du projet de Vallée de la Culture. La richesse patrimoniale, la densité des lieux de diffusion partenaires du Département et la vitalité artistique sont autant d’atouts pour favoriser la rencontre de tous les publics avec les œuvres et les artistes. Lorsqu’il se rend sur un lieu culturel, chaque visiteur ou spectateur doit se sentir accueilli : grand ou petit, amateur ou parfait novice, valide ou non. Cette démarche d’accessibilité universelle n’exclut pas de proposer des offres dédiées aux publics spécifiques, et notamment handicapés. De même, pour tous ceux qui ne peuvent pas ou plus se déplacer, pour ceux qui n’osent pas franchir les portes des équipements culturels, des expositions itinérantes ou actions culturelles hors les murs sont proposées. Enfin, le numérique permet de rendre accessible les collections départementales et d’acquérir des connaissances de manière innovante et ludique.

Grâce à cet attachement à une qualité d’accueil et une accessibilité universelle, la politique culturelle départementale contribue au bien-être de chacun. L’épanouissement de tous les êtres humains est l’une des cinq finalités du développement durable. Si l’environnement matériel est primordial, tout ce qui permet l’accès à la culture et aux loisirs est un des facteurs essentiels de ce bien-être.

Fréquentation des festivals et des musées départementaux (en milliers de personnes)

2.4.4.1. A la découverte de notre patrimoine

Les institutions culturelles du département (musée départemental Albert-Kahn  à Boulogne Billancourt ; musée du domaine départemental de Sceaux ; musée de la Vallée-aux-Loups-Maison de Chateaubriand à Châtenay-Malabry ; Archives départementales à Nanterre) en proposant visites, expositions, conférences… permettent à tous de découvrir la richesse du patrimoine départemental.

ZOOM : Le musée départemental Albert-Kahn

Mise en ligne des autochromes (photographies en couleur) et de films des Archives de la planète donnant ainsi accès à cette impressionnante collection voulue par Albert Kahn dans un esprit humaniste et pacifiste.
http://collections.albert-kahn.hauts-de-seine.fr

  © CD92

2.4.4.2. Les festivals et manifestations majeurs

Le festival Chorus des Hauts-de-Seine met en avant les musiques actuelles autour d’esthétiques diverses (pop, rock, rap, électro) et favorise l’émergence de nouveau talents. La dernière édition 2016 s’est déroulée du 3 au 10 avril 2016 dans une trentaine de salles du Département et au village du festival à la Défense. Les pass « journée » et des pass « week-end » à tarif réduit, permettent l’accès d’un large public au festival Chorus des Hauts-de-Seine.

La Défense Jazz Festival est un évènement gratuit qui ouvre la saison d’été des festival de jazz. Il a lieu en plein cœur du quartier de la Défense en plein air à midi et après le travail la semaine et en soirée le vendredi, samedi et dimanche. L’édition 2016 s’est déroulée du 13 au 18 juin. La programmation est ouverte à tous les styles : blues, électro-jazz, soul, hip hop rock, afro-beat,…Le concours national de Jazz, autre volet du festival, permet de promouvoir six jeunes talents du jazz français.

Plusieurs manifestations et dispositifs d’éducation artistiques et culturels permettent de cibler un public large et diversifié :

  • Avec une programmation pluridisciplinaire de qualité, les Petites Nuits de Sceaux, en partenariat avec les lieux de diffusion du département, se déroulent à l’Orangerie de Sceaux et s’adressent au grand public, aux familles et collégiens, aussi bien qu’aux publics éloignés de la culture.
  • Eteignez Vos Portables, parcours d’éducation artistique et culturelle pluridisciplinaires alliant sensibilisation sur le temps scolaire et sortie hors temps scolaires, prépare non seulement les futurs spectateurs et visiteurs mais également les citoyens de demain en leur donnant les clés de compréhension des œuvres.
  • Culture 3.4 permet aux publics empêchés résidant dans des établissements sociaux et médico-sociaux (personnes âgées en EHPAD, résidence autonomie, personnes handicapées en foyers spécialisés, enfants en structures d’aide sociale à l’enfance) de bénéficier d’animations culturelles et d’ateliers de pratique artistique.
  • Un Brin de lecture propose un salon de lecture en plein air à ceux qui ne partent pas en vacances.
  • En partenariat avec les bibliothèques et médiathèques du département, la Science se livre a exploré, en 2016, la thématique de la santé en proposant 140 conférences et animations de culture scientifique.
Zoom : Le festival Chorus des Hauts-de-Seine
L’édition 2016 a vu une montée en puissance des propositions en direction des publics les plus éloignés de la culture. 300 personnes ont bénéficié de 27 actions organisées avec des partenaires professionnels de l’action sociale, à noter également que les classes ULIS et SEGPA ont été accueillies tous les jours de la semaine sur les concerts du midi avec un temps de rencontre avec les artistes.

 

Equipement emblématique de la Vallée de la Culture et élément fort d’attractivité économique pour le Département, la Seine musicale développera une offre de parcours artistiques et de spectacles, accessibles à tous les publics, sans en exclure aucun, à travers sa mission de service public et les deux ensembles qui s’y trouvent en résidence : Insula Orchestra et La Maîtrise des Hauts-de-Seine.

 

2.4.4.3. Les offres des Archives départementales

Rassembler et conserver les documents reflets de la vie des Alto-séquanais à travers le temps pour les rendre accessibles à tous et permettre de mieux comprendre le patrimoine écrit du Département : telle est la mission des Archives départementales.
Celles-ci ont ainsi accueilli en 2016 plus de 4 000 élèves, soit 161 classes de 21 communes des Hauts-de-Seine sur 20 ateliers pédagogiques aux thèmes variés en lien avec l’histoire, la littérature, l’enseignement artistique et culturel, l’éducation à l’image. Après une année 2015 marquée par une série d’attentats entrainant des interdictions de sorties scolaires, la fréquentation a repris sa croissance pour atteindre un niveau maximal d’accueil des classes.

Fréquentation du service éducatif des Archives départementales (en nombre d’élèves)

En complément de l’accueil en salle de lecture, l’ouverture de la nouvelle version du site internet Archives et Patrimoine a permis la mise en ligne de nouveaux documents. Cette version plus ergonomique et adaptée aux nouveaux moyens de communication (tablettes et téléphones) offre ainsi un accès du plus grand nombre aux documents d’archives.

Fréquentation du site internet Archives & Patrimoine

Les Archives départementales poursuivent leur action en direction des publics empêchés ou éloignés de la culture et ont notamment initié en 2016 un atelier « découverte du département » au Quartier des Mineurs de la maison d’Arrêt des Hauts-de-Seine. En petit groupe 11 détenus mineurs ont découvert au travers des cartes anciennes, cartes postales, documents divers, l’évolution de notre territoire, ses richesses et son histoire.

Un travail autour de la citoyenneté, sujet au cœur de nombreuses préoccupations, se met en place. Les Journées Européennes du Patrimoine (JEP) ayant justement choisi ce thème pour 2016, à cette occasion les Archives départementales ont ouvert leurs portes et présenté des documents sur ce sujet. Un dossier pédagogique, une réflexion pour une mise en commun d’outils avec les médiateurs éducatifs, l’invitation de davantage de personnes éloignées de la culture aux expositions sur le quartier proposées aux Archives telles sont les pistes pour 2017.