4.1.1. L’affirmation de politiques volontaires de solidarité et d’investissement

En 2019, les dépenses du Département s’élèvent à 1,9 Md€ (hors dette, Fonds national de garantie individuelle de ressource, provisions et Très haut débit), dont 1,46 Md€ en fonctionnement et 454 M€ en investissement.

La solidarité reste la mission première du Département, qui y a consacré près de 830 M€ en 2019 en agissant auprès des personnes handicapées, des personnes âgées, des familles en difficulté ainsi que des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA).

Le développement des transports en commun représente le premier poste d’investissement du Département avec 84 M€, afin de permettre aux Altoséquanais de disposer d’options de mobilité durables et efficaces.

Les principaux postes d'investissement du budget du Département en millions d’euros (M€)

4.1.2. Une politique d’endettement orientée vers un développement durable

L’encours de dette du budget départemental s’élève à 84 M€ au 31 décembre 2019, représentant un net désendettement par rapport à l’année précédente (- 31 M€). La dette consolidée avec les partenariats public privé (PPP) du collège Pompidou à Courbevoie et de la Seine Musicale s’élève à 228 M€ (- 39 M€).

Le Département a néanmoins emprunté en 2019 sur le budget annexe d’assainissement afin de financer le programme d’investissement effectué sur le réseau d’assainissement, notamment dans le cadre des travaux préparatoires à l’aménagement des lignes de tramways T1 et T10. Dans ce but, le Département a souscrit un prêt vert, pour un total de 4 M€. Ce produit financier vient souligner l’impact positif pour l’environnement des actions entreprises par le Département sur son réseau d’assainissement. Il contribue également à une finance plus responsable, la banque ciblant des investisseurs qu’elle considère « éthiques » en ce qu’ils « se préoccupent des projets sous-jacents et de leurs impacts environnementaux dans leurs choix d’investissement ». Les prêts verts sont en effet refinancés via des obligations vertes (ou « green bonds »). L’encours du budget annexe d’assainissement s’élève ainsi au 31 décembre 2019 à 32 M€ (+ 19 M€ par rapport à 2018).

La capacité de désendettement du Département, indicateur rapportant la dette à son épargne annuelle, s’élève pour les deux budgets confondus à 0,6 années en 2019, en stabilité par rapport à 2018, ceci illustrant son faible endettement.

Montant de la dette par habitant avec et sans les Partenariats public-privé (PPP)

Le Département accélère son désendettement en 2019 avec deux remboursements anticipés et la dernière échéance d’un important contrat.